Pourquoi ce contrat peut-il répondre à mes besoins ?

Je souhaite économiser pour mes projets futurs

Explorer le pays de mes rêves ? M’offrir une belle voiture ? Acquérir une maison de vacances ?
Pour des futurs projets ou tout simplement pour faire face aux imprévus, je peux à tout moment récupérer mon épargne (selon les modalités contractuelles).

J’aimerais épargner pour mes enfants et petits-enfants

Une naissance dans la famille ? Des anniversaires à fêter ? Des études longues en perspective ? Des vacances à planifier avec mes enfants et/ou petits-enfants ? Je suis prévoyant, j’épargne dès maintenant pour leur éducation et nos futurs plaisirs ensemble !

J’envisage de préparer ma retraite

Grâce au contrat Afer, je peux améliorer mes revenus, en complément de ma pension de retraite. Je verse régulièrement de l’argent et lorsque j’en aurai besoin, je pourrai récupérer tout ou partie de mon épargne, ponctuellement ou régulièrement.

J’ai l’envie d’organiser la transmission de mon patrimoine

Je choisis à qui mon épargne sera transmise le moment venu : mon conjoint, mes enfants, mes petits-enfants, mes proches ou même l'association qui me tient à coeur...

Qu'est-ce que l'assurance vie ?

Son utilité ? Son fonctionnement ? Ses avantages ?

En une phrase ?
C'est le moyen de vous constituer une épargne au fil du temps avec un contrat simple, dans un environnement fiscal privilégié.

Dans quoi pouvez-vous investir ?
Vous pouvez répartir votre épargne entre un fonds en euros (l'investissement est en sécurité mais le potentiel de performance restera limité) et/ou des supports en unités de compte (l'investissement est plus risqué1 mais le potentiel de performance peut être meilleur).

Vos principaux avantages ?
Vous épargnez à votre rythme grâce à des versements ponctuels et/ou programmés. Vous pouvez récupérer votre épargne à tout moment2.

Et la fiscalité ?
Elle est souvent avantageuse tout au long de la vie de votre adhésion mais aussi au moment de votre décès.

1 Les entreprises d'assurance ne s'engagent que sur le nombre d'unités de compte mais pas sur leur valeur. La valeur de ces unités de compte n'est pas garantie mais est sujette à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l'évolution des marchés financiers. L'investissement sur un support en unités de comptes présente un risque de perte en capital.
2 Dans le respect des dispositions contractuelles.

Aller plus loin avec le contrat Afer !

Un placement souple

Aucune limite de versement
Vous épargnez à votre rythme, sans aucune limite3. Vous pouvez ouvrir plusieurs contrats d'assurance vie.

Une durée libre
La réglementation n’impose aucune durée minimale ou maximale de détention du contrat4.

Une grande liberté dans le choix des bénéficiaires en cas de décès
Vous pouvez désigner le ou les bénéficiaires de votre choix, même sans lien de parenté (dans le respect de la loi française).

Une épargne disponible en permanence
Contrairement à une idée reçue, l’épargne et ses intérêts5 sont disponibles à tout moment et non au bout de 8 ans !

La possibilité de demander une avance
En cas de besoin ponctuel de liquidités, l’avance présente deux avantages : elle ne modifie pas les conditions de revalorisation de l’épargne investie sur le Fonds Garanti en euros et son remboursement s’effectue sans frais. Son coût vous est communiqué chaque année.

Un cadre fiscal privilégié

Pendant la vie de votre adhésion
Si vous décidez de récupérer tout ou partie de votre épargne, seuls les produits ( = les intérêts) générés sont imposables. Par exemple, si vous souhaitez récupérer 10 000 € et que cette somme corresponde à 9 000 € de capital et 1 000 € d’intérêts, l’imposition portera uniquement sur les 1 000 € gagnés. Et, au-delà de 8 ans, ces « gains » ne sont imposables que pour la part supérieure à 9 200 € par an pour un couple (avec imposition commune) ou 4 600 € pour un célibataire.

En cas de décès
D’un point de vue fiscal, le capital décès versé est totalement exonéré si le bénéficiaire est le conjoint, le partenaire pacsé ou, sous certaines conditions, le frère ou la sœur du défunt3. Pour les autres bénéficiaires, les dispositions fiscales sont fonction de différents paramètres (date d’ouverture de l’adhésion, dates des versements, liens de parenté éventuels, montants transmis, etc.). Avec la fiscalité spécifique à l’assurance vie, les bénéficiaires sont, le plus souvent, exonérés de droits.

3 Dans le respect des dispositions contractuelles.
4 La durée peut toutefois avoir un impact sur la fiscalité de l’adhésion.
5 L’exonération est uniquement applicable aux frères et sœurs célibataires, veufs, divorcés ou séparés de corps, de plus de 50 ans (ou dont l’infirmité les empêche de subvenir par leur travail aux besoins de l’existence) et ayant vécu au moins les cinq dernières années précédant le décès avec le défunt.

Besoin d'aide ? Contactez-nous au

02 76 27 88 71

du lundi au vendredi de 9h à 18h